Consonnes emphatiques et non emphatiques – lettres orphelines

 

Nous allons détailler dans ce qui suit, la progression pédagogique des cours et leçons, ainsi que leur contenu global.

 

Cours 01 – Leçon 01 :

Les consonnes qui n’existent pas en Français :

L’apprenant ne parlant aucun dialecte arabe a beaucoup de mal à entendre certains sons propres à la langue arabe. Le cas du qâf est révélateur à ce propos, puisque même des niveaux avancés ont tendance à entendre le son kâf. C’est pourquoi, une éducation tant phonétique que graphique intervient dès le début des cours.

 

Cours 02 – Leçon 02 :

Les lettres orphelines :
Ce cours aborde le cas des lettres orphelines. Une lettre orpheline est une lettre qui ne s’attache pas à celle qui la suit dans le sens de l’écriture. Elles sont au nombre de 07, avec une mention marginale concernant le alif voyelle longue étudié en leçon 05.

 

Cours 03 – Leçon 03 :


Les consonnes emphatiques et non emphatiques :

Elles sont au nombre de 08 dans la langue arabe. Dans la langue française, c’est la voyelle qui suit la consonne qui détermine le statut emphatique ou non emphatique. Pour la lettre T par exemple , on entend : « trois » et « table » .En arabe, ces consonnes ont chacune une graphie différente contrairement au Français.

Des exercices et dictées phonétiques nombreuses permettent d’apprendre à les différencier.

 

 

 

 

 



 
Web Sur ce site
Didactiques Langues Publications BP 25 91801 Brunoy Cedex France
DILAP © 2005- DILAP est une marque déposée - déclaration CNIL 1114232- SIRET 48360378300018