Arabe au Baccalauréat français

 

AVANT TOUT, LIRE NOS CONSEILS SUR NOTRE

FORUM : RUBRIQUE BAC.

Quelques informations générales concernant les épreuves écrites en LVI et LVII. L’épreuve d’arabe suit les mêmes règles que celles appliquées à toutes les autres langues vivantes.

 

1- Texte :

Généralement, un texte d’une quarantaine de lignes est proposé au candidat. Ce texte –toujours « authentique »- doit être impérativement choisi dans la littérature contemporaine (la littérature classique n’est pas au x programmes) . Cela peut être un extrait de roman ou de nouvelle ; un article de presse…
Ce texte n’est pas accompagné bien entendu d’un lexique ; seuls quelques termes qui peuvent poser problème au candidat sont explicités (toponymes peu connus, termes ou expressions en arabe dialectal…). Toutefois, il faut rappeler qu’exceptionnellement, pour l’épreuve d’arabe, l’usage d’un dictionnaire bilingue est autorisé .

 

2- Compréhension du texte :

Le candidat doit d’abord démontrer sa parfaite compréhension du texte : il ne s’agit pas de le lire « en diagonale » en se contentant d’une compréhension superficielle. Il doit répondre à une série de questions précises ; en arabe pour la LVI, en arabe ou en français pour la LVII. Dans ce dernier cas, le correcteur suit le barème proposé et ne doit pas tenir compte du choix de la langue fait par le candidat : seule compte la pertinence des réponses faites.

 

3- Traduction :

Pendant longtemps, la traduction (version, de l’arabe au français) servait uniquement de moyen de vérification de la compréhension. La qualité du français n’était pas vraiment prise en compte. Désormais, cette partie (rehaussée au niveau des barèmes), tient compte de la maîtrise du français par le candidat, notamment pour la LVI où une partie du texte relativement importante est proposée en traduction. Pour la LVII, cet exercice est encore inclus dans la partie compréhension, mais l’exigence de qualité est la même.

 

4- Expression personnelle

Des sujets au choix sont proposés aux candidats. Il doit les traiter en langue arabe en précisant le choix du sujet qu’il a retenu.
Généralement, le premier sujet est directement lié au texte proposé, sous la forme d’une suite à imaginer par exemple ou le plus souvent un dialogue à inventer entre les personnages du texte…
Le second sujet, lié aussi au texte est plus général et invite plus à la réflexion et au commentaire.

 

Voir épreuve

 

Les annales du Bac sont toutes accessibles depuis le lien ci-dessous. La section "Arabe " de l'académie de Lyon archive et met à jour ces épreuves depuis l'année 2000. N'hesitez pas à vous y référer.

 

ANNALES DU BAC

 



 
Web Sur ce site
Didactiques Langues Publications BP 25 91801 Brunoy Cedex France
DILAP © 2005- DILAP est une marque déposée - déclaration CNIL 1114232- SIRET 48360378300018